Traitement laser des taches pigmentaires

Quelles sont les taches sur la peau concernées par le traitement au laser ?

Les taches brunes du visage, du décolleté, des bras et du dos des mains.

Les verrues séborrhéiques, certaines tâches congénitales (tâches café au lait, naevus de Becker, naevus de Ota), cernes pigmentaires.

Quels sont les lasers utilisés pour le traitement des taches pigmentaires ?

Le laser Q switche de la société Continuum.

Le laser Alexandrite Apogée 6200 de la société Cynosure.

La lampe flash Prolite de la société Quantel.

Quel est le mode de fonctionnement des lasers pigmentaires ?

Le laser Q switche détruit le pigment par effet photomécanique. Celui-ci est micronisé avant d'être « digéré » par le système de nettoyage de l'organisme.

L'Alexandrite et la lampe flash agissent par photothermie.

Comment se déroule la séance de traitement ?

Les taches sont balayées par le faisceau laser et prennent une coloration grisâtre puis brune.

Dès le lendemain, une croutelle apparaît et met environ 2 semaines à s'éliminer avec l'application d'une crème cicatrisante.

Après la séance, il sera interdit de gratter la croûte, de l'humidifier de façon intempestive et de s'exposer au soleil. Une fois la croûte tombée, celle-ci laissera place à une coloration rosée transitoire.

Quel est le nombre de séances à prévoir ?

Celui-ci varie selon chaque cas, depuis 1 seule séance pour les taches superficielles jusqu'à plusieurs pour les taches congénitales.

Quel est le coût des séances laser ?

Le coût varie en fonction de la nature et de la surface à traiter (60 à 150 euros).

Seul un examen clinique permettant une réelle évaluation du temps de travail sera en mesure de fixer un tarif.

 

Les actes à visée esthétique ne donne pas lieu à remboursement par la sécurité sociale.